lundi, août 28, 2006

Spécial Chenilles

Si généralement, tout le monde aime les papillons, enfin sauf certains... les chenilles sont le plus souvent mal aimées. Et c'est dommage parce qu'elles méritent aussi d'être connues et admirées.

En cette fin d'août, malgrès un temps venteux et couvert, j'ai rencontré trois espèces différentes de chenilles, dont une qui m'a parue, par son comportement, extraordinaire (pour moi en tout cas).
Ce sont elles que je vous présente en premier.

La première photo est en fait la dernière, réalisée au retour de la balade -la taille de la feuille l'atteste- et je la mets en premier, parce que là, les chenilles, non apeurées, grignottent la feuille.



Et là, présence humaine, donc danger, et système de défense original!









C'est la première fois que je vois ça, et je les trouve géniales ces chenilles!

Non loin de là, la veille, autre rencontre sur des feuilles d'orties.








J'aimerai bien connaitre les Papillons qui seront issus de toutes ces chenilles! Comme on est au mois d'août, je me demande si elles ne vont pas hiberner et se transformer en chrysalides jusqu'au printemps...







Et pour clore cet épisode "Chenille", (mais je pense qu'il y en aura d'autres) :







A l'oeil nu, on l'aurait cru velue comme un gros chat, et finalement, elle ressemble plutôt à une bogue de châtaigne! En plus, c'est un peu à cause de moi, je l'ai dérangée pendant la séance photo, chose que j'essaie d'éviter en général, et c'est pour ça qu'elle s'est lovée ainsi.

vendredi, août 25, 2006

Papillon inconnu...



Avec un temps un peu couvert et venteux, les papillons sont un peu frileux.
Difficiles d'admirer leurs ailes grand ouvertes.



N'hésitez pas à cliquer sur les photos pour voir de plus près ces insectes. Ca en vaut la manip!

Et celui-ci dessous s'est envolé au moment où j'appuyais sur le déclencheur! C'est pour ça qu'il est "coupé" sur une aile, et qu'il parait être en l'air sur la photo!



Qui connais le nom de ce petit Papillon?

Sauterelle verte



Une belle Sauterelle!



C'est marrant tous ces petits points noirs qu'elle a lorsqu'on la voit de près! En plus ça ne ternit pas son beau vert lumineux!
Ah oui, pour les curieux, son nom latin est Tettigonia (Locusta) viridissima.

Robert le Diable!


En voilà un qui collectionne aussi les noms :au début, je croyais avoir à faire avec un Petit Nacré, mais la forme des ailes me disait bien que non.
En fait c'est un Rhopalocère Nymphalidae de son nom scientifique, ou Polygonia c-album
, communément appellé Robert le Diable!

jeudi, août 24, 2006

Epeire diadème





La grâce et l'équilibre...

mardi, août 22, 2006

Papillon de Vendée

Ce Papillon a joué à cache cache avec moi un bon moment, et finalement a gagné : je n'ai pu réalisé que ce cliché, car, chaque fois qu'il étalait ses ailes, non sans être venu me chatouiller le nez avant pour m'inviter à le suivre, et que je m'approchais doucement de lui, hop! il s'envolait!...

Il me semble que c'est un Tabac d'Espagne (Argynnis paphia), et celui-ci était un beau spécimen, grand et d'un très beau jaune.

Demoiselles

Caloptéryx splendide, de son petit nom latin Calopteryx splendes, et que nous nommons tout simplement Libellule...

Personnellement, je trouve ces libellules très douées pour composer un tableau si graphique qu'il en devient Art Abstrait. Encore une fois, la Nature est souveraine dans l'Art.

dimanche, août 06, 2006

Scarabée bleu!















A deux jours d'intervalle, j'ai croisé deux beaux scarabées tout bleus.















je n'ai pas su les retrouver dans mes livres d'enthomologie...















Alors je ne sais pas comment ils s'appellent.

A l'affût...
















Cachée derrière du cannisse, je regarde cette belle guêpe.
Notez le rapport de taille entre elle et les alvéoles du grillage.
































renversant!... Non?

Eloignez les enfants!

mercredi, août 02, 2006

Vulcain


On dirait du velours! c'est du vulcain!

Scutigère


Rencontre imprévue en sortant de chez une amie. Cinq cm de pattes que la lumière rasante rend immenses! Insecte inconnu, après recherches, il s'agit d'un Scutigère, Scutigera coleoptrata.

On aperçoit sous les pattes, un corps noir ; c'est une mouche qui sert de repas à notre impressionnant mille pattes!

On voit bien les ailes et la lueur du corps de la mouche. Ca donne bien l'idée de la grandeur de ce mille pattes des maisons.(il a presque autant de noms que de pattes!)

Pour ceux qui veulent en savoir un peu plus, voici quelques informations supplémentaires :

A propos des double paires d'antennes:

«La dernière paire de pattes de la scutigère porte des organes sensoriels et n'est pas utilisée pour la locomotion. Elle agit un peu comme une deuxième paire d'antennes située à l'autre extrémité du corps. Les vraies antennes, situées sur la tête, portent des organes spéciaux qui joueraient le rôle de récepteurs auditifs.

Les pattes localisées vers l'arrière du corps de la scutigère sont plus longues que celles situées près de la tête. Cette disposition permettrait à l'animal de se déplacer plus rapidement, car les pattes postérieures peuvent bouger près des pattes antérieures sans trop d'interférence.»


Sur les rives du Gave de Pau...

Carte géographique  (Araschina levana).
Après une patiente approche dans les hautes herbes, j'ai pu immortaliser ce beau Carte géographique  (génération estivale, la forme dite prorsa).
Au lendemain de cette ballade, nous sommes revenus au même endroit, les berges du Gave, pour découvrir d'autres insectes, le lieu étant idéal. Hélas! L'Homme était passé par là, la civilisation, etc. Tout était rasé! et plus un seul petit animal dans les parages. Voici les autres petits animaux qui la veille encore, vivaient tranquillement là.



Non, ce n'est pas une Coccinelle! C'est une Clytre à quatre points, et n'est même pas une cousine de la Coccinelle, malgès leur ressemblance.


Ce Coreus marginé, de l'ordre des Punaises, sentait ma présence et jouait à cache-cache, tournant autour des tiges pour m'éviter. Si petit et pourtant doté d'une bonne vue!

Guêpe ou Philante apivore?

Même les coquelicots étaient présents...



Sur les ombellifères... Ete 2006.

Sur une fleur d'ombellifère, c'est le grand rassemblement!


Ailleurs, sur une fleur cousine, une Réduve prend son repas. Cet insecte est dangereux, même pour l'homme!


On l'appelle aussi Rhinocore Coléreux, ce qui veut tout dire.
Ce jour là, après la prise de vue, Olivier l'a pris dans ses mains pour l'observer. On ne savait pas encore de quel insecte il s'agissait. C'est seulement plus tard, en regardant les clichés que l'on a vu que ce Rhinocore mangeait, et que c'est pour ça qu'il n'a pas piqué Olivier!
Alors, prudence avec les beaux insectes inconnus!